La stratégie du Y pour s'adapter au monde qui vient

Kerlotec University propose aux organisations des formations pour maintenir leur compétitivité et dans un même temps, pour imaginer les solutions de demain.

En 2006, le rapport Stern (vice-président de la Banque Mondiale) indiquait que l’humanité avait le choix entre deux options : investir 1 % du PIB mondial pour enrayer le phénomène de réchauffement climatique ou bien ne rien faire et voir le PIB se contracter de 20 % à long terme.

15 ans plus tard peu de choses ont changé alors que les défis sont multiples (dérèglement climatique, effondrement de la biodiversité, raréfaction inquiétantes de ressources naturelles, etc)

Dans le même temps le mal-être social croit.

Toutes les organisations privées comme publiques doivent désormais engager une stratégie à long terme qui leur permette d’accroitre leur résilience, c’est-à-dire leur bon fonctionnement à long terme quoi qu’il advienne, et de tendre au plus vite vers un impact positif.

Notre conviction

Pour que l’économie devienne prospère, équitable et soutenable, elle doit être à la fois low-tech et high-tech. La réduction de la complexité des objets et des procédés partout où c’est possible, permettra cette hybridation.

Adopter la stratégie du Y

La vocation de Kerlotec University est de permettre aux organisations de mesurer tous leurs impacts et de les aider à construire leur stratégie long terme afin qu’elles créent de la valeur socio-économique tout en respectant les capacités planétaires.

Kerlotec University vous aide à placer le curseur sur votre compas stratégique, pour vous permettre :

  1. de maintenir votre résilience autant que votre compétitivité car votre entreprise aussi doit être durable
  2. d’établir votre comptabilité en triple capital afin de connaitre tous vos impacts
  3. d’établir votre stratégie en Y à la fois high-tech et low-tech pour devenir une entreprise à impact positif
  4. Apporter à votre encadrement toutes les compétences et toutes les solutions pour déployer ce plan à moyen-long terme.
Il ne faut pas opposer High Tech et Low-Tech. Pour pouvoir s’offrir les high-tech durablement, il faut implémenter les low-tech à chaque fois que c’est possible: votre Stratégie doit avoir la forme d’un Y !

Au cœur de notre méthode de comptabilité en triple capital se trouve le calcul productivité naturelle et sociale qui consiste à établir le rapport ci-dessous.

L’objectif est de réduire au maximum son dénominateur, tout en accroissant son numérateur. c’est ainsi que l’on opte soit pour une solution low-tech soit pour une solution high tech. On sélectionne celle qui a le meilleur rapport.

Comment maintenir ma compétitivité et accroître ma résilience ?

Nos experts vous aident à répondre à toutes les questions stratégiques que vous vous posez concernant votre performance et votre pérennité :

  • Mon modèle économique doit-il évoluer ?
  • Quelle sont les forces et les fragilités de mon capital immatériel ?
  • Quelle doit être ma stratégie numérique ?
  • Existe-t-il des maillons faibles ou des ressources rares dans ma chaine de valeur ?
  • Ma politique RSE est-elle suffisamment mature ?

Triple Comptabilité et Rapport PNS

Avec notre partenaire Goodwill-management nous sommes leader en France dans l’établissement de votre triple comptabilité.

En voici un exemple :

Nous établissons aussi le rapport PNS (le valeur sociale créée sur le capital naturel employé) de tous vos projets pour définir la meilleure solution économique sociale et environnementale.

L’innovation high-tech

Kerlotec universitY ne remet en cause aucun  progrès scientifique ou technologique. Les meilleures solutions économiques sociales et environnementales peuvent découler de nanotechnologies ou de l’intelligence artificielle.

C’est pourquoi nous avons établi un réseau d’experts dans tous les domaines qui peuvent répondre à toutes vos problématiques (énergie, agriculture, numérique,…). Si une expertise dont vous avez besoin n’est pas présente à notre catalogue, nous la trouvons.

En revanche, notre approche est systémique : C’est le Rapport PNS qui permet de choisir la meilleure solution.

L’innovation low-tech

Bien qu’on en parle depuis des années, la transition écologique n’a pas encore réellement commencé or il reste très peu de temps.

Les basses technologies ont pour objectif de faire beaucoup avec peu, de réduire la complexité et de maximiser le rapport PNS avec une très faible consommation de ressources.