06 63 58 54 14 alan.fustec@kerlotec.com

La stratégie du Y pour s'adapter au monde qui vient

Kerlotec University propose aux entreprises des formations à la fois pour rester dans la course et également pour imaginer les solutions de demain.

Une université pour répondre aux 2 défis quotidiens des entreprises

Le défi du court terme

Le court terme reste le premier défi à relever pour chaque entreprise. Le risque de décrochage est permanent. Dans un contexte de plus en plus complexe et incertain, l’entreprise doit intégrer les changements en cours et s’y adapter au plus vite.

Anticiper et préparer le monde qui vient

 Face à la pression du quotidien et à la difficulté d’anticiper les mutations futures, les organisations ont souvent du mal à répondre au défi du long terme et à anticiper le futur. Or la réussite à court terme dépend de la stratégie long terme quelques années auparavant.

Adopter la stratégie du Y

La vocation de Kerlotec University est d’accompagner les entreprises afin qu’elles puissent répondre à l’urgence du court terme pour rester dans la course, tout en anticipant le monde qui vient, afin de construire les solutions de demain.

Notre conviction : le monde qui vient sera fait d’une combinaison entre des innovations high tech mais également low-tech. Les entreprises doivent donc changer de logiciel et envisager une multitude de solutions afin de devenir plus sobre et résiliente. Il s’agit là d’une condition indispensable

Rester dans la course

Répondre à l’urgence du court terme reste  un défi pour de nombreuses organisations. 

Ubérisation, big data, marketing digital, capital immatériel, responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE), management émotionnel … 

L’ensemble de ces évolutions bouleversent le quotidien des entreprises qui doivent répondre à de nouvelles questions : 

  • Quelle est la conséquence pour nous du développement de nouveaux modèles économiques comme ceux d’Amazon, AirBnB ou Uber ?
  • Comment intégrer le big data et le marketing digital ?
  • Quel est le poids de la valeur immatérielle dans notre entreprise  ? Est ce important de la mesurer ?
  • Comment intégrer la RSE au coeur de notre modèle économique ? 
  • Comment bien manager à l’ère du digital ou dialoguer avec nos parties prenantes ? 
L'avenir high-tech

Pour la majorité des organisations, la vision de l’avenir rime avec innovation et high-tech. 

Big data, objets connectés, smart cities, voitures autonome, économie numérique, bitcoin, mécanique quantique, transhumanisme …

 

L'avenir low-tech

Une autre lecture du futur est possible, en rupture avec la vision actuelle : une vision low-tech. Elle se traduit par un passage progressif à une économie de la rareté ou par un effondrement. 

Permaculture, relocalisation, biomimétisme, alternatives énergétiques, low-tech…